Et si on réduisait l’usage de l’encre dans nos créations?


Communication, eco-responsable / jeudi, mai 7th, 2020

L’un des principal facteur polluant des impressions est l’encre alors si on limitait son utilisation leur de la création. Voici des astuces et inspirations pour diminuer l’usage de l’encre sur vos supports de communication.

1- Diminution l’intensité de la couleur

graphique pourcentage encre

Premier conseil : diminuez l’intensité du noir de 100% à 85% ce qui permettra de diviser par 2 votre consommation d’encre, sans altérer la lecture de votre document. Bien sûre cela dépend aussi de son utilisation, si votre support est une banderole et qu’elle doit être exposée au soleil. Alors privilégiez une intensité à 100 %, sinon vous allez devoir la réimprimer car elle sera délavé par le soleil beaucoup plus rapidement.

2- Limiter les aplats

6 carrés couleurs aplats

a- Qu’est qu’un aplat?

Mais qu’est qu’un aplat? En peinture, imprimerie et arts graphiques, un aplat ou à-plat désigne une surface de couleur uniforme, qui ne varie ni en luminosité, ni en pureté. Les artistes-peintres parlent aussi de teinte plate, par opposition au dégradé et au modelé.

Deuxième conseils : limitez les aplats de couleur, par exemple : le titre du page sur un aplat égale à une feuille A4 de texte. Ce qui est énorme pour un élément graphique qui pourrait être remplacé ou tout simplement supprimé. Ci-dessous je vous donne quelques astuces graphiques pour limiter les aplats sur vos documents.

b- astuces graphique pour limiter leur utilisations

b-1 Les contours

les contours

Les contours sont utiles pour les encadrés, il permettent de limiter votre zone de texte tout en la fessant ressortir du reste de la mise en page. Vous pouvez aussi varier le motif de vos contours selon le style que vous souhaitez donner à votre document : ludique, technique, etc. Voici quelques exemples :

b-2 Les trames

les trames

La trame est une bonne substitution aux aplats car elle consomme moins d’encre et permet de faire ressortir une information importante dans votre mise en page. De même que pour les contours, vous pouvez aussi varier le motif de vos trames comme dans les exemples ci-dessus. Exemples de trames :

b-3 la teinte

la teinte

Jouer avec l’intensité de la couleur permet de hiérarchiser les informations sur votre support de communication tout en limitant la consommation d’encre.

b-4 le support

Jouez avec le support par exemple s’ il est cartonné ou blanc, beige, noir utilisez cette couleur comme une couleur supplémentaire (plus facile à réaliser avec les packagings). Vous ferez des économies sur les impressions en utilisant moins d’encres. Exemples :

3- Limitez le nombre de couleurs

Dernier conseil : réduire au maximum le nombre de couleurs lors de la création (CMJN ou Monochrome) et oubliez les tons direct en couleur supplémentaire. Exemples :

En conclusion,

Bien entendue, la réduction de l’encre n’est pas l’unique moyen de réduire notre impact écologique. Retrouvez d’autres astuces dans l’article « Les clés pour un graphisme durable et éco-conception ». J’espère que cet article vous aura convaincue que la limitation de l’encre est nécessaire sans pour autant être néfaste pour votre création et vos mises en pages.